Vendredi 22 septembre 2017
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
essai test Sym GTS 125 EFI Sport Edition Yamaha X-max Momo Design GT

Le GTS passe à l’attaque !

Essai Sym GTS 125 EFI (300 EFI) Sport Edition 2015

Pour offrir un maximum d’agrément aux détenteurs du permis B, Sym porte la puissance de son moteur 125 cm3 à la limite légale de 15 chevaux. Et pour séduire les amateurs de scooters racés, c’est avec une série spéciale de son GT que le constructeur taïwanais l’introduit. Vraiment au top, ce nouveau Sym GTS 125 Sport Edition ? Pour le savoir, lisez la suite…
Millésime : 2015
lundi 23 février 2015
125 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 0 réaction
 
Galerie photos Sym GTS 125 EFI (300 EFI) Sport Edition 2015 Galerie photos Sym GTS 125 EFI (300 EFI) Sport Edition 2015


L’an prochain, le Sym GTS fêtera ses 10 ans. Outsider des plus plébiscités sur le créneau du scooter GT depuis sa sortie en 2006, il s’est imposé comme le best-seller de la gamme taïwanaise. Proposé en 125 cm3, en 250 puis en 300, avec l’ABS et même le Start & Stop depuis l’an dernier (modèle S&S), en 2015 il est pour la première fois décliné dans une série spéciale justement nommée Sport Edition pour sa tenue racée (disponible en version 125 ou 300 cm3).
Au programme du nouveau commuter à moteur 125 cm3 que nous testons aujourd’hui, un look plus dynamique certes, mais pas seulement ! En effet, ce GTS 125 EFI Sport Edition 2015 étrenne l’évolution du monocylindre 4 soupapes Sym, revu pour accroitre ses performances. Du coup, si sa puissance maximale est annoncée à 15 chevaux (au lieu de 13,1 chevaux), le petit GT gagne également 0,1 daN.m de couple (il passe de 1,1 daN.m à 7 000 tr/min à1,2 daN.m à 6 750 tr/min). Vraiment plus véloce guidon en main, le nouveau GTS 125 ? Notre essai nous permet aujourd’hui de trancher !

Scooter-Station essaye le Sym GTS 125 i (300 i) Sport Edition 2015

Une gueule d’enfer !

Avant de partir sur les routes pour prendre la mesure des modifications apportées à la mécanique du nouveau GTS 125, l’heure est tout d’abord à la contemplation de notre machine d’essai au valorisant coloris noir mat. « Joli ce nouveau X-Max », me glisse un collègue ! Car il est vrai qu’ainsi gréé, la confusion avec la star du marché français est aisée, Yamaha nous ayant en effet habitué aux séries limitées portant haut le style sportif (X-Max Sport, Momo Design …). Il faut dire aussi que cette année, la finition du GTS monte encore d’un cran. Certes, on trouve toujours à redire quant à la multiplication - et surtout la dissimulation - des câbles gravitant autour de la partie moteur (côté pot) et du capotage de guidon qui, de face, laisse entrevoir quelques fils disgracieux. Néanmoins, force est de saluer la qualité générale de cette série Sport Edition.
Mini bulle fumée, nouvelle selle (sans dosseret réglable) brodée au revêtement spécifique… nous apprécions le contraste entre traitements de surface noir mat et brillant (partie avant du garde-boue avant, pièce centrale de la face avant, jantes, poignées passager). Sans oublier ses quelques touches de rouge sur le bord des jantes, sur la selle ou les flancs de la partie avant, qui confèrent un style très dynamique au GT. Finalement, notre seul reproche vient de la vue de profil : Avec un pare-brise coupé court, le guidon et son capotage proéminent apparaissent maintenant sensiblement trop hauts !

Scooter-Station essaye le Sym GTS 125 i (300 i) Sport Edition 2015

L’agrément est quasiment identique

Le Sport Edition donne envie de passer à l’action ! Sauf que, justement, on ne sent pas trop la différence avec la version "pas sport". Au démarrage notamment, le temps que l’aiguille du compte-tours atteigne les 7 000 tr/min pour faire décoller l’engin, le moteur marque un léger temps de latence, disons proche de la demi-seconde… comme le bloc 13 chevaux. Par la suite on sent un peu plus de répondant à mi-régime et (très !) sensiblement plus d’allonge, les reprises demeurant en effet intéressantes jusqu’à 90 km/h compteur, pas plus. Il vibre légèrement toujours vers 80 km/h et pour ce qui est de sa vitesse maximale, nous établissons un modeste 110 km/h au GPS (120 km/h compteur) - alors que le GTS EFI 125 standard avait été chronométré à 109 km/h. Sachant que les concurrents à moteur 15 chevaux (Yamaha X-Max 125 ou Peugeot Satelis 125) titillent les 115 km/h, la performance est quand même un peu décevante. Et de toute façon, évoluer à ces vitesses est moins agréable qu’avec le GTS standard, la protection étant moins intéressante en la présence de la bulle courte. Côté consommation, nous relevons une moyenne de 0,2 l/100 km en plus sur le Sport Edition, nous amenant à conclure que ses besoins sont donc quasiment identiques.

Scooter-Station essaye le Sym GTS 125 i (300 i) Sport Edition 2015

Des qualités dynamiques de premier plan

Pour le reste, le GTS s’apprécie toujours pour sa très bonne partie cycle. Il dispose en effet d’un cadre robuste et de suspensions bien pensées. Certes, même si l’on demeure bien installé sur son assise revisitée, ce n’est peut-être pas le plus confortable de la catégorie. Toutefois, la présence de ressorts arrière assez fermes lui confère une parfaite tenue de route. Et de la précision également, comme de la rigueur sur l’angle, un caractère finalement parfaitement adapté à cette déclinaison à l’esprit sportif. Quant à la fourche, sa bonne capacité d’absorption assure un guidage peu critiquable.
Scooter équilibré, disposant d’une selle basse (760 mm), le GTS 125 Sport Edition propose une prise en main facile, pour un scooter de la catégorie GT s’entend. Ses pneumatiques Maxxis Pro ne rassurent pas sur revêtement mouillé, mais on peut compter sur un système de freinage performant, à l’avant comme à l’arrière. Le système couplé est bien paramétré, dommage seulement que l’ABS ne soit pas disponible sur le modèle 125 du Sport Edition alors qu’il l’est sur le 300 !
Enfin, ce GTS marque sa différence pour ses équipements et sa bonne capacité d’emport. On place en effet sous sa selle deux casques intégraux. Dans la petite boite à gants se trouve la prise 12V et un port USB, dans le coffre un coupe-circuit et les deux béquilles sont proposées de série. Le passager dispose de repose-pieds escamotables, mais plus de dosseret.

Scooter-Station essaye le Sym GTS 125 i (300 i) Sport Edition 2015

Bilan : On le choisit pour son look

Du point de vue esthétique, le Sym GTS Sport Edition est une réussite. C’est évident, son style racé comme sa qualité de fabrication constituent les points forts de ce taïwanais super looké. Sur le modèle 125 cm3 que nous venons d’essayer, l’agrément moteur est convaincant. Néanmoins compte tenu de la faible différence de performances avec le modèle standard (au monocylindre de 13 chevaux), ce n’est certainement pas pour son monocylindre "optimisé" que cette version exclusive du GTS séduira. Affiché à 3 799 €, le 125 EFI Sport Edition, qui se place logiquement entre une version standard à 3 499 € et une version ABS/Start & Stop à 3 999 €, possède un dernier argument de vente. L’outsider dispose en effet d’un tarif compétitif, notamment par rapport à la déclinaison sportive du X-Max 2015, la série Momo Design sans ABS bientôt disponible contre la somme de 4 799€ (5 199 € avec l’ABS). Mille euros de différence, pour seulement 4 km/h de différence, cela fait réfléchir !

Plus Moins
  • look et finition
  • tenue de route
  • accessibilité
  • freinage
  • plus dosseret passager
  • peu de différences de performances avec le mono de 13 chevaux
  • protection des parties hautes

 
Crédits :
Essai et photos Mehdi Bermani-Tezkratt
 


Fiche technique

Moteur : monocylindre, 4 temps, 124,5 cm3, alésage 57 mm x course 48,8 mm, refroidi par eau, 1 ACT et 4 soup./cyl., injection électronique, transmission automatique à variateur, démarreur électrique
Puissance 15 ch. (11 kW) à 8 750 tr/min, couple 1,2 daN.m à 6 750 tr/min

Partie cycle : cadre double berceau tubulaire en acier, fourche télescopique hydraulique, déb. 88 mm, 2 amortisseurs hydrauliques AR réglables en précharge sur 4 positions, déb. 89 mm, frein AV 1 disque type wave diam. 260 mm / étrier 2 pistons - AR disque type wave diam. 240 mm / étrier 2 pistons (couplé), pneus AV 120/70 x 14 - AR 140/60 x 13

Gabarit : dimension (L x l x h) 2 175 mm x 760 mm x 1 390 mm, empattement 1 515 mm, hauteur de selle 760 mm, réservoir 12 litres, poids à vide (constructeur) 160 kg ; poids tous pleins faits mesuré à 176 kg (AV 76 kg ; AR 100 kg)

Performances : vitesse maxi mesurée à 110 km/h (120 km/h au compteur), conso moy. de l’essai mesurée à 4,4 l/100 km

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, 3 avis d'utilisateurs sur cette HARLEY-DAVIDSON XL 1200 C Sportster Custom

Graphique note HARLEY-DAVIDSON XL 1200 C Sportster Custom Note générale : 7.96
Classement général : 889e / 1138
Evolution : 0

  • Votre essai 8.67
  • Fiabilité 8
  • Moteur 8.33
  • Partie cycle 7.15
  • Ergonomie 8.22
  • Pratique 5.64
  • Budget 8
  • Vous 9.67
Conclusion maxitest Dernier avis :
michelin moins cher et bon

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : Scooter - 125 (B) - Scooter GT - Scooter sport - Série spéciale - Sport - Sym - Sym GTS

Toujours dans le coup ?
Essai Yamaha X-MAX 400
4 août
Une alternative très crédible
Essai SYM JET14 125I
2 mai
Dolce Asiate
Essai Kymco New Like 125
27 avril
Plus qu’un outsider !
Kymco AK 550
12 avril
 
 
 
 


Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

 

 

 

Top hebdo*
* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 

 
 
1 visiteur connecté