Jeudi 23 novembre 2017
RSS
Newsletter Recevez la newsletter :
essai test MBK Skycruiser 250 ABS maxi- scooter GT

Le haut de gamme français passe en mode toutes options

Essai MBK Skycruiser 250 ABS 2013

Mots-clefs de l'article : ABS - MBK - Scooter + 125 (A) - Scooter ABS - Scooter GT - Scooter sport
Après l’apparition dans la gamme d’un scooter 250 cm3 l’an passé, MBK propose le Skycruiser 250 équipé de l’ABS pour 2013. Que vaut le commuter français doté de l’assistance au freinage ? Va-t-il vous donner envie de passer le permis moto ? La réponse est ici !
Millésime : 2013
mardi 19 mars 2013
250 cm3   legende
 
Commentaires Enregistrer au format PDF   impression  réagir à l'article 0 réaction
 
Galerie photos MBK Skycruiser 250 ABS 2013 Galerie photos MBK Skycruiser 250 ABS 2013


Le maxi-scooter clone du Yamaha TMAX 530 n’est pas encore disponible chez MBK. Toutefois, compte tenu de l’évolution de la gamme scooter adulte du constructeur français ces dernières années, la chose ne nous parait plus impossible. Car du stade d’enseigne spécialisée dans le scooter 50 cm3, MBK est devenu un acteur fort sur le segment des commuters destinés aux automobilistes grâce à sa collaboration avec Yamaha et l’apparition du Skycruiser 125 (jumeau du Yamaha X-Max 125). Ce dernier c’est tout de même vendu à plus de 1 100 exemplaires en 2012, pas mal ! Mieux encore, l’usine de Saint Quentin dans l’Aisne produisant depuis l’an passé des 250 cm3 sous la bannière MBK, un scooter destiné aux détenteurs du permis moto, le Skycruiser 250, a permis à la marque de faire un nouveau pas dans la catégorie maxiscooter. Nouveauté cette année, ce Skycruiser 250 est dorénavant proposé avec l’assistance au freinage. Le MBK Skycruiser 250 ABS 2013 débarquant actuellement en concession, il se donc retrouve logiquement à la Une de Scooter-Station.

Scooter-Station essaye le MBK Skycruiser 250 ABS 2013

La position de conduite est idéale, mais l’accessibilité perfectible

Le Skycruiser 250 ABS est une nouveauté MBK, mais c’est un modèle que nous connaissons toutefois bien, puisque nous avions essayé le Yamaha X-Max 250 ABS fin 2010 (article à lire ici). Nous retrouvons donc le GT sport qui dans sa version 125 chez Yamaha est le deux-roues préféré des français. Pourtant, c’est un scooter qui n’est pas le plus facile d’accès en raison de sa selle ferme placée à 792 mm - point des mieux taillée pour que les pieds des conducteurs(trices) de petits gabarits touchent à plat le sol. Une fois à bord, on apprécie la position de conduite naturelle et peu contraignante, avec une ergonomie des commandes optimale, un très bon champ de vision sur la route et l’instrumentation sophistiquée, lisible de jour comme de nuit. Larges marchepieds disposés de part et d’autre du tunnel central, possibilité d’allonger quelque peu les jambes grâce à l’espace libéré dans les côtés du tablier, il y a de la place sur le Skycruiser 250, même pour les grandes pointures.

Scooter-Station essaye le MBK Skycruiser 250 ABS 2013

MBK Skycruiser ABS 2013 : Aussi performant que rassurant

En ville, le scooter MBK s’apprécie pour sa grande maniabilité. C’est un engin équilibré, ni trop long ni trop lourd de l’arrière, comme peuvent souvent l’être les scooters de la catégorie GT. Malgré la présence d’une roue de 15 pouces à l’avant, le Skycruiser 250 ABS garde une certaine agilité dans l’exercice du gymkhana ou lors des changements rapides de direction. Mais outre cette facilité de prise en main, dans ce milieu le haut de gamme MBK nous révèle un autre point fort : son freinage. Celui-ci est puissant et toujours très facilement dosable. Et cette année rassurant, en la présence de l’ABS. Certes, le système n’est pas « intégral », comme on peut le trouver chez certains concurrents (où l’ABS est installé sur un système de freinage avant/arrière couplé), mais il ne se déclenche pas facilement et travaille en parfaite adéquation avec les pneumatiques Michelin City Grip, des gommes à lamelles ayant un effet retardant. Sur le mouillé ou les pavés parisiens, l’ensemble performant apporte beaucoup de sérénité.

Scooter-Station essaye le MBK Skycruiser 250 ABS 2013

Un agrément certain, un confort moyen

Du fait d’un avantageux rapport poids/puissance, le MBK Skycruiser 250 ABS, tel son homologue aux trois diapasons, est une arme idéale pour s’affranchir des trajets quotidiens entre zone urbaines et périurbaines. Il n’est pas le plus vif au démarrage, mais sur voies rapides, on profite de l’agrément offert par son monocylindre de 21 ch. A 90 et même 110 km/h, ses reprises toujours présentes sont rassurantes. Le moteur vibre quelque peu à allure constante, il est également un peu sonore, mais cela n’est pas vraiment dérangeant. Nous apprécions la polyvalence de ce scooter, toujours impeccable question tenue de route, mais qui demeure tout de même perfectible côté confort. Sa fourche dispose d’une bonne hydraulique, en revanche à l’arrière le combiné d’amortisseur réagit toujours aussi sèchement au passage d’une bosse ou d’un raccord prononcé. Aussi, lancé à vive allure (nous avons mesuré sa vitesse maximale à 128 km/h au GPS = 140 km/h compteur), nous trouvons sa proue peu protectrice. Le tablier est en effet peu large et la bulle point assez haute pour préserver le pilote sur les longs trajets.

Scooter-Station essaye le MBK Skycruiser 250 ABS 2013

Bilan : GT polyvalent au rapport qualité/prix intéressant

Que ce soit chez MBK ou Yamaha, le modèle YP (X-Max ou Skycruiser), en 125 ou 250 cm3, séduit les foules. Looké, bien bâtit, bien propulsé, il fait également l’unanimité pour ses aspects pratiques. Même s’il n’est pas éclairé, son coffre peut accueillir deux casques intégraux, la boite à gants du tablier est spacieuse, les feux de détresse s’enclenchent d’une simple pichenette du pouce droit, sa planche de bord est des plus complètes, quant au passager, celui-ci dispose de repose-pieds indépendants ainsi que de larges poignées de maintien. Belle dotation !
Equipé de l’antiblocage des roues ABS, le MBK Skycruiser 250 est plus rassurant et conserve un intérêt du point de vue financier puisqu’il s’échange contre la somme de 5 499 €. MBK le place donc 400 € plus cher que le modèle 250 standard, et seulement 800 € de plus que le Skycruiser 125 ABS vendu 4 699 €. Compte tenu de l’agrément offert par la motorisation de 250 cm3, il n’y a pas photo… Reste seulement à passer le permis pour en prendre le guidon. Or, le permis A en poche, nombre d’usagers préfèrent les maxi-scooters à la cylindrée supérieure. Dommage, le Skycruiser 250 ABS est un engin pétrit de qualités, bénéficiant de surcroit d’un sérieux SAV et de la capillarité du réseau MBK.

Plus Moins
  • performances du système ABS
  • prise en main
  • agrément moteur
  • aspects pratiques
  • sophistication de la planche de bord
  • ABS pas combiné
  • accessibilité
  • protection


 
Crédits :
Mehdi Bermani-Tezkratt - Photos Christophe Le Mao et MBT
 


Fiche technique

Moteur : monocylindre, 4-temps, 249,78 cm3, refroidi par eau, 1 ACT et 4 soup./cyl., alésage x course 69 mm x 66,8 mm, injection électronique diam. 28 mm, transmission par variateur et courroie, démarrage électrique
Puissance 21 ch. (15,6 kW) à 7 500 tr/min, couple 2,13 daN.m à 6 000 tr/min

Partie cycle : cadre double berceau en tubes d’acier, fourche télescopique hydraulique diam. 35 mm, déb. 110 mm, 2 amortisseurs AR réglables en précharge, déb. 95 mm, freins AV 1 disque diam. 267 mm / étrier 2 pistons + ABS (non-couplé) - AR disque diam. 245 mm / étrier 2 pistons + ABS (non-couplé), pneu AV 120/70 x 15 ; AR 140/70 x 14

Gabarit : dimensions (L x l x h) 2 200 mm x 776 mm x 1 337 mm, empattement 1 545 mm, hauteur de selle 792 mm, garde au sol 135 mm, réservoir 11,8 litres (dont 1,4 litres de réserve), poids constructeur en ordre de marche 184 kg, poids tous pleins faits mesurés à 184,6 kg (AV : 80,4 kg ; AR : 104,2 kg)

Performances : vitesse maxi mesurée à 128 km/h (140 km/h au compteur, conso moy. de l’essai 4 l/100 km

 

Partageons nos expériences !

En ce moment, avis d'utilisateurs sur cette MBK Skycruiser 250 ABS

Graphique note MBK Skycruiser 250 ABS Note générale : 0
Classement général : e /
Evolution :

Conclusion maxitest Dernier avis :

 
 

 
 

Articles relatifs

Nos derniers articles relatifs à : ABS - MBK - Scooter + 125 (A) - Scooter ABS - Scooter GT - Scooter sport

L’électrique de référence
Essai BMW C-Evolution Long Range
22 novembre
La référence de retour ?
Essai Yamaha X-MAX 125 2018
11 octobre
Un atout pour la ville !
Essai Peugeot Belville 125
29 septembre
Valeur sûre
Essai Suzuki Burgman 400
25 septembre
Toujours dans le coup ?
Essai Yamaha X-MAX 400
4 août
 
 
 
 


Annuaire des concessionnaires 
Trouvez votre concessionnaire
scooter moto près de chez vous

 
 

 

 

 

Top hebdo*
Essai BMW C-Evolution Long Range
Destinée aux permis A, la version Long Range du C-Evolution 2017 promet d’allonger son autonomie sans rien perdre de son efficacité ni de son originalité. Essai.

* articles les + lus durant les 7 derniers jours
 

 

 

 
 
1 visiteur connecté